Mille-feuilles pâtissier

Pour l’anniversaire de mon papa, j’ai réalisé son gâteau préféré : le mille-feuilles pâtissier traditionnel à la vanille. 

J’ai pour cela réalisé une pâte feuilletée inversée à l’aide de la recette de Mercotte si bien expliquée que j’ai faite cuire sur les deux côtés en saupoudrant de sucre glace pour faire caraméliser le feuilletage. Une fois refroidie, je l’ai découpée en trois cercles. 

J’ai réalisé une crème pâtissière à la vanille simplissime. J’ai fait bouillir un litre de lait. Pendant ce temps, j’ai mélangé dans un saladier 4 œufs, 200 grammes de sucre, 140 grammes de farine et de l’arôme vanille. Hors du feu, j’ai versé le lait sur le mélange et j’ai mélangé au fouet avant de remettre à feu doux jusqu’à ce que le mélange épaississe et obtienne la texture souhaitée. 

J’ai posé sur mon plat de présentation un premier rond de feuilletage que j’ai tartiné généreusement de crème pâtissière. J’ai ensuite apposé un deuxième rond de feuilletage que j’ai également tartiné de crème pâtissière avant de le recouvrir du dernier disque de feuilletage. J’ai placé le tout au réfrigérateur le temps de préparer le glaçage. 

J’ai préparé le glaçage en mélangeant dans un bol du sucre glace tamisé, de l’eau et un peu de jus de citron jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. J’ai fait fondre quelques carrés de chocolat noir bio à 80% que j’ai placé dans un sac congélation (dans un coin) pour m’en servir comme poche à douille. 

J’ai étalé le glaçage rapidement à l’aide d’une spatule plate et j’ai réalisé une spirale en partant du centre du gâteau et en allant vers l’extérieur à l’aide de ma poche à douille improvisée (j’ai coupé le coin du sac congélation pour faire couler le chocolat). Et à l’aide d’un couteau, j’ai réalisé de grands traits pour « rayer » le glaçage et lui donner son motif final. 

Une nuit de repos au frigo et nous nous sommes régalés de ce mille-feuilles qui était une vraie merveille gustative. J’avoue que pour une première réalisation, j’étais très fière de moi ! 

IMG_2177

 

Juste après la pose du glaçage et la décoration. Les côtés ne sont pas parés et le plat pas nettoyé ! 

 

IMG_2201 IMG_2202Avec les bougies d’anniversaire ! 

 

Mes premières maisons en pain d’épice

J’ai réalisé hier soir mes premières maisons en pain d’épices pour l’école de mes puces.

J’ai utilisé un kit acheté à Ikea et j’ai pris la recette de Carnets Parisiens.

La kit Ikea facilite grandement le montage parce que les pièces s’emboitent et il n’y a pas besoin de les coller entre elles au glaçage royal.

J’ai décoré les deux maisons avec un bonhomme en pain d’épices et deux petits sapins réalisés avec les restes de pâte et j’ai coloré avec des Smarties.

J’adore le résultat ! J’en referai une pour Noël !

Je les ai emballées pour l’école et j’ai ajouté l’histoire du bonhomme en pain d’épices trouvée sur l’incontournable blog C’est Maman Qui l’A Fait pour que les enfants la lise à l’école en partageant la maison !

photo9

photo1

photo2

photo5

photo6

photo8

Douceur Acidulée

Voici le gâteau que j’ai réalisé pour mon anniversaire.

Il s’agit du gâteau « douceur acidulée » réalisé par Delphine lors de la première saison de l’émission « Le Meilleur Pâtissier » sur M6.

Le biscuit financier : 
Préchauffer le four à 180°C. Faire un beurre noisette avec 150 grammes de beurre. Mélanger 100 gr de poudre d’amandes, 170 gr de sucre glace et 50 gr de farine. Ajouter 5 blancs d’œufs non fouettés et mélanger. Incorporer le beurre noisette et mélanger. Étaler sur une feuille de cuisson et faire cuire 10 à 15 minutes. Sortir du four et laisser refroidir.

Le curd framboise : 

Mettre une feuille de gélatine dans de l’eau froide pour la faire ramollir. Verser 2 œufs et 100 gr de sucre mélangé à 10 gr de maïzena dans une casserole et fouettez légèrement. Ajoutez 210 gr de framboises congelées et faire chauffer sur feu moyen sans cesser de remuer. Laisser cuire cette crème jusqu’au premier bouillon, elle va épaissir un peu. Lorsqu’elle est cuite, hors du feu, ajouter la feuille de gélatine bien égouttée, puis 140 gr de beurre mou et remuer avec un fouet. Passer la crème au chinois afin qu’il n’y ait plus de grains. Placer au frais. Lorsque le financier a refroidi, découper à l’aide du cercle et laisser au fond, puis, étaler la crème de framboise dessus. Placer au frais.

La mousse mascarpone citron : 

Battre 2 jaunes d’œufs avec 50 gr de sucre et les zestes de 2 citrons non traités. Ajouter 250 gr de mascarpone et fouetter. Faire chauffer les 3 cuillères à soupe de crème liquide, ajouter les 3 feuilles de gélatine réhydratées et mélanger afin de les faire fondre. Incorporer la gélatine fondue à la crème mascarpone. Monter les 2 blancs en neige avec la cuillère de sucre glace et les incorporer à la crème citron. Verser sur la crème framboise et placer au frais. 

La mousse framboise : 

Mixer 300 gr de framboises et les passer au chinois afin de récupérer le jus. Faites chauffer 1/3 du jus de framboise avec 80 gr de sucre et ajouter les 3 feuilles de gélatine préalablement réhydratées. Ajouter le reste de la purée de framboises. Monter 20 cl crème liquide entière pas trop ferme et ajouter la purée de framboise. Elle doit être à peine tiède. Verser sur la mousse au citron et réserver au frais. 

Pour la décoration, j’ai réalisé un disque de dentelle de chocolat noir et j’ai utilisé des framboises fraiches tout simplement.

Le biscuit financier est léger et délicatement acidulé et l’association avec la framboise est simplement divine.

Il est doux, léger, acidulé, peu sucré. Un vrai régal !

photod

photoo

Entremet chocolat et speculoos

Voici le gâteau réalisé pour l’anniversaire de ma petite soeur.

Je me suis inspirée de la recette du blog Passion Pâtisserie.

Ce gâteau gourmand est composé de trois couches : un feuilleté praliné, une mousse de speculoos et enfin une mousse au chocolat au lait.

Le feuilleté praliné : 

Faites fondre 300 grammes de pralinoise au bain marie et y ajouter 150 grammes de gavottes émiettées. Mélangez bien et étalez une couche régulière sur une feuille de papier sulfurisé dans le fond d’un cadre sans fond. Laissez durcir au frigo environ 20 minutes (vous pouvez ensuite enlever la feuille).

La mousse au chocolat au lait :  

Verser 50g de crème liquide dans une petite casserole et montez le 350 grammes de crème liquide à 30%  en chantilly. Réservez au frais. Faites ramolir une feuille de gélatine dans un bol d’eau froide. Commencez à faire fondre 200 grammes de chocolat au lait patissier au bain marie. Faites chauffer les 50 grammes de crème. A ébullition, retirez du feu et ajoutez la feuille de gélatine. Verser sur le chocolat partiellement fondu, retirez du bain marie et laissez fondre en remuant. Mettre le chocolat dans un grand bol, mélangez à l’aide d’un batteur et ajouter progressivement la chantilly. Versez sur votre feuilleté praliné. Remettre au frais.

La mousse au speculoos :  

Mixer 255 grammes de spéculos jusqu’à l’obtention d’une poudre. Versez 150g (150ml) de crème liquide dans une petite casserole. Montez 650 grammes de la crème en chantilly et y ajouter 60g de sucre glace. Réservez au frais. Faites ramolir les 6 feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Portez à ébullition 1 bonne cuillère à soupe d’eau avec 20g de sucre. Versez lentement ce sirop bouillant sur 3 jaunes d’oeufs en mélangeant rapidement à l’aide d’un batteur. Faites chauffer les 150ml de crème. A ébullition, retirez du feu et ajoutez les feuilles de gélatine. Versez sur le mélange oeufs/sucre et mélangez. Ajoutez progressivement la poudre de spéculos, bien mélanger, puis ajoutez la chantilly petit à petit. Versez sur la mousse au chocolat blanc. Vous pouvez retirer le cadre lorsque le dessus est durci. 

Je l’ai décoré de mousse de speculoos à la poche à douilles, de petits décors en sucre Vahiné et j’ai réalisé des papillons en chocolat à l’aide d’un tutoriel épinglé sur Pinterest.

photof

photogEdit du 24 août 2014 : j’ai réalisé à nouveau cet entremet mais en faisant une mousse au chocolat blanc et une mousse au chocolat au lait sur le feuilleté praliné. C’était un régal ! 

 

Tarte au citron meringuée… Bleue !

Pour l’anniversaire de Manon, j’ai réalisé comme elle le souhaitait une tarte au citron avec une meringue colorée en bleu pour faire la mer et une décoration sur le thème des sirènes, son obsession du moment ! Elle savait très bien ce qu’elle voulait du haut de ses 5 ans !

J’ai utilisé la recette de Mercotte, car avec ses explications limpides et son savoir-faire, je savais que ce serait un jeu d’enfant !

Je l’ai simplement décorée avec des playmobils sur le thème des sirènes.

photoj

Mille-feuille à la pralinoise et au caramel beurre salé

Inspirée par une recette du blog Caramel Chocolat (Delphine dans Le Meilleur Patissier chez M6), j’ai voulu réaliser son mille-feuille crousti-coulant au caramel beurre salé.

On ne peut pas dire que ce fut une franche réussite mais ce n’est pas la faute de la recette.

Je n’ai pas bien réussi mon caramel mais je n’arrive jamais à le réussir comme je le voudrais !

Et ma crème patissière au caramel s’effondrait littéralement.

Malgré un aspect pas franchement très esthétique (oui oui avouons-le carrément râté), ce dessert était absolument délicieux.

IMG_1124

Cookies au Nutella express

Pour le goûter aujourd’hui, j’ai réalisé des cookies au nutella inspirés par une recette trouvée sur Pinterest.

J’ai fait préchauffer le four à 180°C.

J’ai mélangé dans un saladier 140 grammes de farine, 200 grammes de Nutella et un oeuf de poule entier.

Puis j’ai formé des boules que j’ai aplati sur ma plaque de cuisson recouverte d’un papier sulfurisé.

Et j’ai enfourné environ 10 minutes. Laisser reposer quelques instants et dégustez !

Tout le monde a adoré à la maison !

IMG_0406

 

Tartelettes surprises de Pâques

Pour clôturer le repas du lundi de Pâques avec mes parents, j’ai choisi de faire les Tartelettes Surprise réalisées par Elodie dans l’émission Le Meilleur Pâtissier de M6.

J’ai réalisé la veille au soir la pâte sucrée en déposant dans un saladier 120 grammes de beurre mou sur lequel j’ai tamisé 80 grammes de sucre glace. Puis j’ai gratté une gousse de vanille et j’ai ajouté les grains au beurre avec 25 grammes de poudre d’amandes et une pincée de sel fin. J’ai mélangé à l’aide d’une spatule jusqu’à obtenir une texture homogène puis j’ai ajouté un oeuf entier et j’ai mélangé puis j’ai tamisé 200 grammes de farine par dessus puis j’ai mélangé sans trop travailler la pâte. Je l’ai enveloppée dans un film alimentaire puis je l’ai laissée reposer la nuit au frigo. Dans la recette, la pâte repose seulement 2 heures au frigo.

Le jour même, j’ai préchauffé le four à 180°C, fariné mon plan de travail pour étaler la pâte sur environ 2 cm d’épaisseur puis j’ai garni mes moules à tartelettes, piqué généreusement la pâte et enfourné. Comme la recette ne précise pas le temps de cuisson, je les ai laissées jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées (environ 1/4h). J’ai obtenu 10 fonds de tarte.

Le jour même, j’ai réalisé la crème mousseline au schokobons en versant dans une casserole un demi-litre de lait et en ajoutant les graines d’une demi-gousse de vanille. J’ai porté le tout à ébullition sur feu doux.

Dans un salalier, j’ai déposé 5 jaunes d’oeufs et 20 grammes de sucre que j’ai blanchi au fouet. Progressivement, j’ai ajouté 60 grammes de maïzena. J’ai versé la moitié du lait tout juste bouillant dans le mélange et j’ai mélangé délicatement puis plus rapidement pour bien détendre la crème. Ensuite, je l’ai reversée dans la casserole avec le reste du lait et j’ai replacé sur feu doux en mélangeant sans cesse pour obtenir les premiers bouillons et l’épaississement de la crème.

Je me suis aidée d’une vidéo de Bruno Leroux sur Youtube car c’était une première pour moi et j’avais peur de me tromper. J’ai laissé cuire environ 3 minutes comme indiqué dans la vidéo. Puis j’ai versé la crème sur 300 grammes de shokobons et j’ai ajouté deux sachets de gélatine en poudre (soit 12 grammes) et j’ai mélangé jusqu’à ce que les chocolats soient fondus et la crème homogène. J’aurais dû respecter les 10 grammes de gélatine de la recette d’Elodie car j’ai trouvé qu’on sentait trop la gélatine à la dégustation.

J’ai réservé au frigo dans un plat avec une faible épaisseur pour que cela refroidisse rapidement et j’ai placé un film au contact de la crème pour éviter qu’une croûte se forme. 

Une fois la crème refroidie, j’ai monté une chantilly avec 20 cl de crème fraiche liquide entière bien froide et j’ai mélangé avec la crème schokobons puis j’ai à nouveau réservé au frais.

La veille, j’avais décollé doucement au couteau pour ne pas les casser les coques de 6 kinder surprise et j’ai ôté les jouets. Le jour même, j’ai rempli les coques de crème mousseline à l’aide d’une poche à douille, j’ai ajouté de petits oeufs de Pâques en sucre et j’ai refermé les coques.

Puis j’ai rempli les fonds de tarte à la poche à douille avec la crème mousseline. J’ai posé par dessus un kinder surprise puis j’ai décoré avec un ruban comme dans la recette originale.

IMG_0250

 Un régal aussi bien pour les yeux que pour le palais !

Mes premières crèmes brûlées

J’ai eu la chance de recevoir pour Noël un coffret pour réaliser des crèmes brûlées contenant quatre ramequins, un chalumeau et un livre de recettes.

IMG_0185

Pour mes premières crèmes brûlées, j’ai choisi la première recette du livre et aussi la plus classique : la crème brûlée à la vanille. La recette permet de réaliser 6 crèmes brûlées.

Dans une casserole, j’ai porté à ébullition 25cl de crème fraiche liquide, 25cl de lait entier et la gousse de vanille fendue en deux et grattée avec la pointe d’un couteau. J’ai couvert avec une assiette et laissé infuser jusqu’à ce que le lait soit tiède.

Dans un saladier, j’ai blanchi 120 grammes de jaunes d’oeufs (environ 6 jaunes) avec 80 grammes de sucre semoule et un sachet de sucre vanillé. J’ai délayé avec la préparation encore tiède après avoir retiré la gousse de vanille et filtré avec un chinois. J’ai laissé reposer 2h au réfrigérateur.

J’ai préchauffé le four à 90°C puis j’ai réparti l’appareil à crème brûlée dans les cassolettes sur environ 1cm d’épaisseur et j’ai enfourné pour 45 minutes.

J’ai vérifié si les crèmes brûlées étaient bien prises et ce n’était pas le cas donc j’ai laissé cuire encore 10 minutes puis je les ai sorties du four. Elles ont refroidi sur le plan de travail puis je les ai mises au frigo pour environ 2 heures.

Au moment de servir, j’ai recouvert la surface des crèmes brûlées avec une fine couche de cassonade à caraméliser au chalumeau et nous nous sommes régalés !

IMG_0168

IMG_0169

Dans la recette, il est noté que l’on peut remplacer la gousse de vanille par de l’extrait de vanille liquide.

Et puis je me suis rendue compte qu’il était important de bien verser seulement 1 cm d’appareil dans les cassolettes car j’ai versé un peu plus dans la dernière cassolette pour terminer l’appareil et du coup la crème brûlée n’était pas parfaite au niveau de la cuisson.

IMG_0170

Et voilà une Lucie qui se régale !

La tablette de chocolat de Seb

Gourmande que je suis, j’ai suivi avec assiduité la première saison de l’émission Le Meilleur Pâtissier sur M6.

Et mon candidat préféré était Seb. J’ai beaucoup aimé sa simplicité et sa créativité.

Et pour un repas dominical en famille, j’ai voulu tenter sa recette de La Tablette de Chocolat.

N’ayant pas tous les ingrédients sous la main, j’ai dû faire quelques modifications…

photo 2 (7)_0

J’ai commencé par tapisser le moule « tablette de chocolat » de chocolat pâtissier noir. Ne sachant pas comment mettre du papier sulfurisé dans ce moule et n’ayant pas envie d’y mettre de la farine par peur de « tacher » la coque de chocolat, j’ai choisi de beurrer le moule à l’aide de beurre fondu et de Sopalin. Puis j’ai utilisé mon pinceau à patisserie pour tapisser le moule à l’aide de 200 grammes de chocolat noir. J’ai mis le moule au congélateur pour que le chocolat prenne environ 15 minutes.

J’ai repassé une couche de chocolat au pinceau dans mon moule pour être sure que ma coque ne se casse pas au démoulage. Et j’ai remis au congélateur.

J’ai ensuite réalisé la mousse de chocolat blanc en faisant fondre 200 grammes de chocolat blanc et en y ajoutant 10 cl de crème chaude et 3 feuilles de gélatine. J’ai laissé refroidir puis j’ai monté 40 cl de crème en chantilly. J’ai mélangé les deux préparations. Puis j’ai versé dans le moule et mis au congélateur.

Puis j’ai réalisé la mousse de chocolat au lait. La recette originale est une mousse au chocolat noir mais je ne suis pas fan du chocolat noir, cela m’écoeure trop facilement… Je l’ai réalisée en utilisant la même recette que pour le chocolat blanc.

Je n’ai pas réalisé le croustillant au praliné car je n’avais pas les ingrédients. Mais lorsque j’ai versé la mousse de chocolat au lait dans le moule, j’ai ajouté du pralin Vahiné pour donner du croquant.

Ensuite, j’ai fait la dacquoise amandes, une grande première pour moi ! J’ai mélangé 55 grammes de poudre d’amandes, 25 grammes de farine, 55 grammes de sucre glance, 2 blancs d’oeufs et 15 cl de crème liquide entière. J’ai monté 4 blancs d’oeufs en neige en ajoutant peu à peu 70 grammes de sucre semoule. J’ai incorporé les blancs à la première préparation et étalé sur ma plaque à patisserie puis enfourné à 180°C pendant 10 minutes.

J’ai découpé la dacquoise à la taille du moule et je l’ai déposée pour terminer le gâteau puis je l’ai laissé au réfrigérateur pour qu’il prenne.
IMG_0236
Facile à découper, il suffit d’utiliser un bon couteau de cuisine et de suivre les carrés de la tablette démoulée !
 
Ma mousse au chocolat blanc n’a pas bien pris mais j’ai trouvé le chocolat blanc de mauvaise qualité. J’ai utilisé le chocolat blanc patissier Marque Repère de Leclerc. La prochaine fois, j’essaierai une autre marque.
 
Cela dit, c’était délicieux ! Et la recette originale doit être 100000000 fois meilleure ! Je dois absolument retenter !
 

IMG_0237

 Merci Seb ! Pour moi, tu es vraiment Le Meilleur Pâtissier !